Je souhaite agir aussi

Pourquoi intégrer le conseil de développement ?

Vous avez envie de :

  • vous impliquer dans la vie du territoire où vous habitez, travaillez ou étudiez.
  • mieux connaître les projets du territoire.
  • donner votre avis et d’être force de proposition.

Vous pensez que les citoyens peuvent et doivent accompagner la réflexion des élus pour éclairer les décisions qui impactent leur vie au quotidien et l’avenir de leur territoire ?

Vous souhaitez vous engager dans un groupe indépendant et convivial où votre parole pourra être écoutée, vos propositions discutées et dans lequel les décisions sont prises collégialement.

Alors, rejoignez le Conseil de Développement en renseignant le formulaire de candidature.

Quel serait alors mon rôle au sein du conseil de développement ?

Vous pouvez intégrer le Conseil de Développement :

  • Comme participant associé : vous participez alors à un seul groupe de travail (celui de votre choix), vous assistez aux assemblées plénières, mais vous ne pouvez pas prendre part aux votes.
  • Comme membre actif : vous participez aux groupes de travail qui vous intéressent, aux assemblées plénières, vous prenez part aux votes.

Après une période d’intégration de trois mois qui vous permet de faire connaissance avec le Conseil de Développement, vous en faites partie comme membre actif. Vous disposez d’un accès réservé aux membres sur le site Internet.

Vous participez au(x) groupe(s) en fonction de vos centres d’intérêt. Vous pouvez alors soumettre vos réflexions, propositions sur les sujets traités et valider les avis.

Vous pouvez aussi vous informer sur les travaux conduits par les autres groupes de travail, sur le site Internet et lors des assemblées plénières.

Vous pouvez ensuite, en fonction de vos disponibilités et de votre engagement :

  • Être animateur-référent d’un groupe de travail.
  • Être candidat au bureau.
  • Devenir l’un(e) des trois co-présidents (es).
Faut-il des compétences particulières pour participer aux réflexions du conseil de développement ?

Vos propres compétences intéressent le Conseil de Développement, il n’est pas nécessaire d’être un expert.

Les propositions et avis du Conseil de Développement sont les fruits d’une réflexion conduite collectivement.

Chaque groupe de travail :

  • S’approprie le thème en rédigeant une fiche d’identité. Il s’agit de délimiter le champ de l’étude et les objectifs à atteindre.
  • Fixe sa feuille de route : durée de l’étude, périodicité des réunions, étapes de validation des travaux, présentation et vote en assemblée plénière.
  • Met en commun la connaissance de ses membres sur le sujet.
  • Complète sa connaissance du sujet en faisant appel à des experts de la communauté d’agglomération ou extérieurs à celle-ci.
  • Peut faire appel, après accord du bureau, à une assistance extérieure pour la conduite de ses travaux.

Vos compétences sont celles d’un citoyen engagé dans l’intérêt du territoire communautaire, vous ne vous engagez pas comme représentant d’une commune, d’une profession ou d’une autre instance.

Comment rejoindre le conseil de développement ?

Vous habitez, travaillez ou étudiez sur le territoire communautaire ?

Vous pouvez déposer votre candidature directement sur le site.

Votre place au sein du Conseil de Développement implique :

  • De partager les valeurs du Conseil de Développement : écoute, respect des autres, ouverture au débat, sens de l’intérêt général, engagement.
  • De ne pas être élu ou agent du territoire.
  • De ne pas postuler pour défendre des intérêts particuliers.
  • De ne pas avoir d’engagement politique affiché.

Le (la) chargé(e) de mission du Conseil de Développement pourra vous renseigner par téléphone ou vous rencontrer. Vous pouvez également rencontrer les co-présidents(es) ou adresser votre lettre de candidature par messagerie au Conseil de Développement.

A qui m'adresser pour me renseigner sur le conseil de développement ?

Vous pouvez :

  • Nous laisser un message via le formulaire de contact du site
  • Contacter le (la) chargé(e) de mission du Conseil de Développement.
  • Demander à rencontrer l’un(e) des co-présidents(es).